Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une plume, des images, et des mots

Une plume, des images, et des mots

Blog d'une jeune aidante dont le père est atteint d'une maladie apparentée à Alzheimer, la Dégénérescence Fronto-temporale. Retrouvez-ici le quotidien de la maladie.


Et l'aspect financier ?

Publié par Lou sur 26 Mai 2016, 19:40pm

Et l'aspect financier ?

Et l'aspect financier dans tout ça ? Ben ça pique..

J'écris cet article, car mardi avant d'aller au tribunal pour la tutelle, on est passées à l'EHPAD ma mère et moi, et ça nous en a fichu un coup.

Personne ne me contredira à ce sujet, avoir un proche en EHPAD (maison de retraite mais je n'aime pas ce mot), ça revient extrêmement cher. Et.. pas mal d'aidants ne peuvent pas placer leur proche là bas, même quand ils sont épuisés...

Pour nous, le choix n'a pas été facile à prendre, mais à l'époque, mon père avait toujours ses nombreux troubles. On sortait à peine des horreurs que l'on vivait, et je n'avais qu'une seule crainte, qu'il rentre chez nous et que le cauchemars, les crises, mes angoisses et tout le reste reviennent.
Bref, si on oublie la partie "cauchemars", notre maison n'était pas du tout adaptée pour sa sécurité, il aurait fallu verrouiller le portail (lui faire comprendre qu'il ne pourrait plus sortir seul), cacher les clés de sa voiture (et lui faire comprendre là encore, qu'il ne pourrait plus jamais conduire), il faudrait que ma mère change ses horaires de travail car pour mon père au moment des repas l'heure c'est l'heure et aprés 12h ça déclenche des crises... Sans compter qu'il aurait fallu qu'une infirmière passe chaque jours, pour vérifier qu'il prenne son traitement. Et que l'on prenne une personne pour ne pas le laisser seul toute la journée.
Donc beaucoup de frais à prévoir, et beaucoup d'angoisses à savoir comment on allait le retrouver chaque jour à notre retour, donc de l'épuisement tant physique que psychique. Et puis... étant en pleins déni... il n'aurait pas compris toutes ces mesures, comme il ne comprend toujours pas pourquoi il est dans une clinique spécialisée... Bref.


On savait que notre décision aurait un coût, et on avait déjà fait nos calculs. Quand on place quelqu'un en EHPAD, on a parfois le droit à des aides, pour nous c'est l'APA, ce qui permet de payer un peu moins cher le tarif mensuel. Mais... nous n'avions absolument pas imaginer que mon père aurait besoin de se faire hospitaliser en psychiatrie.. et serait donc absent de l'EHPAD pendant une longue période. Et bien sur, pour pouvoir garder la chambre, il faut la payer le temps de son absence afin de la "réserver".
Ce qui fait que, nous avons eu le droit à un mois minoré = le tarif journalier réduit. Donc on ne payait plus que 1300€ au lieu d'un peu plus de 1700€. Et là en tout petit caractère dans le contrat, qu'est ce qu'on voit ? "Au bout de trente jours d'absence, la facture n'est plus minorée" Ah oui... d'accord... donc nous sommes partie voir la personne qui s'occupe de la facturation, qui nous a gentiment expliqué qu'en plus de ne pas être minorées, les prochaines factures n'auraient pas l'APA, allez Biiim 2000€ jusqu'à ce que mon père revienne...!!
Donc finalement, ils ont eu vite fait de récupérer leur "réduction"...
Je suis ressortie dépitée, je n'avais pas prévu, et ma mère non plus d'ailleurs, ce coût supplémentaire... ce qui veut donc dire, devoir d'avantage se serrer la ceinture... et se priver un peu plus en attendant que les éclaircies reviennent..
Là aussi j'ai regretté le fait de ne pas terminer mes études cette année et de ne pas pouvoir aider mes parents financièrement..

Bref.. ça pique, et pas qu'un peu..

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !