Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une plume, des images, et des mots

Une plume, des images, et des mots

Blog d'une jeune aidante dont le père est atteint d'une maladie apparentée à Alzheimer, la Dégénérescence Fronto-temporale. Retrouvez-ici le quotidien de la maladie.


Quand le manque revient au galop

Publié par Lou sur 1 Mai 2016, 18:02pm

Catégories : #Nostalgie

Quand le manque revient au galop

Ce qui est sûr, c'est que même si mon père est atteint par une maladie psychiatrique (je déteste dire ce mot) malheureusement il ne redeviendra jamais comme avant. Les traitements pourront peut être le stabiliser, mais faut-il encore trouver le traitement adéquat... et puis pour combien de temps le stabiliseront-ils ? Car il y a quand même une part neurodégénérative...

Les troubles cognitifs dont il est atteint eux aussi ne pourront pas s'améliorer, ce qui est perdu est perdu nous a dit le médecin..

Un espoir de guérison resterait au stade espoir.. alors j'essaye de ne plus me voiler la face. Mais... ne pas pouvoir mettre d'étiquette sur cette pathologie, m'empêche de pouvoir l'accepter complètement.

Il y a ces moments que nous passons en famille, sans mon père, qui me rappellent à quel point il peut me manquer et à quel point je peux l'aimer malgré toutes les horreurs qu'il a pû nous faire vivre.
Ces moments dont je n'arrive pas à profiter pleinement car mon esprit ne cesse de penser à lui, tout seul, là bas dans cette clinique. Bien que nous allions lui rendre visite régulièrement.

Bref c'est moment, où un énorme manque se fait ressentir, où ma peine se réveille et où je ne peux que difficilement retenir mes larmes.

Mais fort heureusement, ma positivité finit toujours par me rattraper, et je pense aux merveilleux moments que nous passeront à ces côtés à notre prochaine visite ! :) Même si tout n'est pas rose à chaque fois.

Commenter cet article

Doune 01/05/2016 23:14

Coucou Vilou, ton texte me touche. Je voulais juste te dire, en espérant que j'arrive bien à exprimer ce que je veux dire, tu aimes ton père et tu l'aimeras toujours, quoiqu'il fasse, quoiqu'il te dise, parce que tu sera au fond de toi, que ce n'est pas lui mais la maladie, cette maladie encore inconnue qui le fait agir ainsi. Tu le feras car le regard que tu as sur ton père est toujours le même, tu le regarde toujours pareil même si la maladie est là, ton amour pour ton père n'a pas changé et c'est ce qui est beau. Reste comme tu es, même si tu sais qu'à tes visites ça peut être rose ou pas, tu sais pourquoi. J'espère qu'il trouveront, qu'il arriveront à trouver un traitement même si celui ci ne va pas forcément durée dans le temps, car c'est compliqué d'en trouvé un qui fonctionne dans le temps, surtout pour ses pathologies, je vous souhait pour vous tous qu'une solution soit trouvée. Garde ta positivité, ne la perd surtout pas. Je t'embrasse fort.

Lou 02/05/2016 14:00

tu as tout très bien résumé ! :)
A bientôt Doune
Bises <3

Nous sommes sociaux !