Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une plume, des images, et des mots

Une plume, des images, et des mots

Blog d'une jeune aidante dont le père est atteint d'une maladie apparentée à Alzheimer, la Dégénérescence Fronto-temporale. Retrouvez-ici le quotidien de la maladie.


Un poids en moins

Publié par Lou sur 24 Mai 2016, 18:27pm

Catégories : #Démarches

Un poids en moins

Aujourd'hui, avait lieu notre audience pour une éventuelle mise en place de Tutelle pour mon père. Mise sous tutelle que l'on nous avait un peu imposé lors de son hospitalisation sous contrainte.


L'établissement avait demandé une expertise médicale, puis lors du rdv avec le médecin, nous avait réclamé un chèque de 160€ afin d'obtenir cette dernière pour constituer un dossier de demande de Tutelle qu'on nous recommandait vivement suite à l'état de mon père.

L'expert avait à cette époque déjà évoqué la démence fronto-temporale, et expliquait qu'un retour à la normale serait impossible, et que les choses continueraient de se dégrader.. nous a lu la juge(ça ça sera pour un prochain article). A l'époque, nous étions... désemparées, démunies par la situation que l'on vivait, les événements qui s'enchaînaient les uns après les autres... nous n'avons pas vraiment réfléchis et avons fait ce qu'on nous disait de faire...dans la précipitation.
Mais quelques mois plus tard, nous commencions à regretter ce dossier précipité.. . La mise sous tutelle reste assez lourde pour les tuteurs (faire un inventaire des biens après la mise sous protection, tenir les comptes à jour et faire chaque année un bilan complet devant le juge, demander des autorisations pour de nombreuses démarches...), et bien évidemment nous ne voulions pas d'un quelconque organisme pour s'occuper des comptes de mon père, on s'était donc proposé ma mère et moi pour gérer tout ça. Et puis, mon père n'était plus dépensier comme il pouvait l'être à l'époque où il vivait encore chez nous. De toute manière, à la clinique ou à l'EHPAD, il n'avait aucun moyen de dépenser quoi que ce soit, et ça ne l'intéressait même pas. Il reste très conscient des dépenses, des factures à payer etc, et veut toujours y participer au maximum.

Et puis, lors de l'audience aujourd'hui, nous étions pas mal stressée ma mère et moi... (devoir ré-expliquer à nouveau ce qu'on avait vécu certes pas en détails, expliquer les motivations de notre démarche alors qu'on ne l'avait pas vraiment voulu... ) et comme un fait exprès, nous avons patienté 1h histoire que le stresse continue de monter et que nos cœurs continuent de s'emballer au fil des minutes.
Bref, nous avons eu le plaisir de tomber sur une juge très humaine, qui n'a pas bien compris non plus pourquoi on nous avait précipité à faire ce dossier.
Elle a jugé que ma mère pouvait très bien gérer les comptes de mon père avec lui, puisqu'il ne s'y opposait pas et qu'elle avait de toute manière procuration dessus, et à donc procédé à un non-lieu sous l'accord de ma mère.

Une éclaircie parmi les quelques nuages actuels.

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !