Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une plume, des images, et des mots

Une plume, des images, et des mots

Blog d'une jeune aidante dont le père est atteint d'une maladie apparentée à Alzheimer, la Dégénérescence Fronto-temporale. Retrouvez-ici le quotidien de la maladie.


Case départ

Publié par Lou sur 2 Août 2016, 16:18pm

Catégories : #Fluctuations

Case départ

La semaine dernière, la sonde urinaire de mon père a été retirée, ça se passait plutôt bien ensuite, malgré son obsession à aller uriner toutes les 5min où dès qu'il sentait le moindre courant d'air.
Jusque là, tout va bien. En allant le voir la dernière fois, on avait même réussi à le faire descendre dans le hall pour le "sortir" un peu de sa chambre, et il avait été heureux que je lui offre un chocolat chaud à la machine. Un court instant de bonheur.
A ce moment là, il y avait aussi le retour de ses hallucinations... ces moments où il parlait seul en disputant on ne sait qui, ses craintes de regarder la tv et que ça ne plaise pas au personnel médical... et bien sur impossible de lui déloger ces idées de la tête...
Et puis, il refusait aussi régulièrement de manger, ou de prendre son repas avec les autres patients dans la salle à manger, où alors ça n'allait pas assez vite à son gout.

Et puis... il y a hier... hier qui nous a renvoyer quelques mois plus tôt, juste avant que mon père ne parte pour la clinique spécialisée.
Arrivées dans sa chambre, ses bagages étaient fait, la tv et son poste de radio débranchés, il fallait qu'on le ramène et vite... ma mère et moi on s'est retrouvées un peu démunies face à cette nouvelle situation... on a gardé notre sang froid, et on a essayé de lui changer les idées. On lui avait ramené comme à chaque fois, un paquet de tablette de chocolat ainsi que des Choco BN, ça n'allait vraiment pas... il les a refusé.

Il en était toujours avec son obsession d'uriner, il avait mit 2 slips et un torchon dedans, et se trimbalait avec son appareil génital à l'air... ça il ne nous l'avait jamais fait..

A force de discuter avec lui, nous sommes parvenues à lui faire remettre sa radio, et à lui faire écouter ses musiques favorites.
Puis nous sommes parties...

Le soir on a rappelé les infirmières, il ne pensait plus à partir mais n'avait pas pour autant rangé ses affaires. Il avait refusé son repas, mais l'avait finalement prit dans sa chambre avec son traitement.

Commenter cet article

Doune 02/08/2016 22:47

Ma vilou comme j'aimerais te serrer fort dans mes bras pour t'apporter du réconfort. Je me retrouve dans tes mots, ceux où notre proche parle à on ne c'est qui, en s'énervant, en répondant, puis cette télé qui les agresse, où toutes paroles leur sont adressées. Une tempête est bien présente et j'espère de tout coeur qu'elle finira par se calmer, s'arrêter, pour que vous puissiez retrouver le calme. La maladie fait faire des choses à notre proche que jamais il n'aurait faite, c'est dur, mais il faut l'accepter en se disant que c'est la maladie qui agit et pas ton père, ne pas changer de regard. C'est lourd à porter, continuez à vous soutenir toi et ta maman, restez forte, je sais c'est pas toujours facile, mais tenez vous la main. Je t'embrasse très fort, prend soin de toi, prenez soin de vous. Toutes mes pensées ma Vilou <3

Nous sommes sociaux !