Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une plume, des images, et des mots

Une plume, des images, et des mots

Blog d'une jeune aidante dont le père est atteint d'une maladie apparentée à Alzheimer, la Dégénérescence Fronto-temporale. Retrouvez-ici le quotidien de la maladie.


L'entourage

Publié par Lou sur 23 Octobre 2016, 18:12pm

être entourée dans ce genre de pathologie, c'est.. essentiel ! Il y a les amis mais il y a aussi la famille, qui est très importante. J'ai la chance d'être ultra complice avec mon oncle (du côté de ma maman), il a toujours été d'un grand soutient, et on partage une passion commune : les animaux, il nous a toujours soutenu, même lorsque mon père le fichait dehors et ne pouvait plus le voir, il ne lui en a jamais voulu, et je ne le remercierai jamais assez. 
Du côté de mon papa en revanche... y'a pas grand monde... la seule soeur avec qui nous avions contact, n'a du jour au lendemain plus pris de nouvelles de lui.. elle avait l'habitude de l'appeler régulièrement... 

On s'est toujours demandé avec ma mère, Pourquoi ce silence depuis Avril ? On a jamais osé la rappeler pour lui demander... ça contrariait un peu ma mère.. moi en revanche, ça me passait au dessus, et j'avais décidé de continuer mon chemin sans cette tante. Après tout, pourquoi nous avoir laissé tomber du jour au lendemain ?
Bref, je voyais bien que ma mère voulait savoir le pourquoi du comment. Et puis.. ce week-end (qui n'a pas été top d'ailleurs...sans parler du retour de mes crises d'angoisses..), on s'est rendu dans le Loiret, non loin du lieu où vit ma tante. Je fais l'élevage de colvert, possédait un charmant petit couple.. et puis.. hier matin, je suis tombée sur le cadavre de la femelle.. une fouine était passée par là et comme les canards ne rentraient jamais... elle a blessé le mâle et dévorer sa femelle... Bref je ne pouvais le laisser seul alors j'ai trouvé une passionnée de Colverts par là, et nous y sommes allées cet après midi. Après avoir récupéré non pas une comme il était prévue, mais deux femelles, j'ai proposé à ma mère d'aller rendre visite à cette fameuse tante histoire de ne pas rester dans le silence.. 

Arrivée là bas, ils nous ont accueillis, j'ai trouvé l'ambiance un peu froide et distante au départ.. prise de nouvelles des uns et des autres... et puis la distance s'est peu à peu réduite. Le sujet de mon papa est enfin arrivée et là on a eu l'explication que l'on souhaitait. Finalement, quand mon père est partit pour la clinique spécialisée, ma tante l'a appelé (les appels la stressait pas mal, car à l’époque mon papa n'était pas du tout dans une bonne période : grève de la fin, dépression ++ etc), et puis ça n'a pas répondu.. elle n'a pas chercher à nous contacter par la suite, mais le fait que mon père n'ai pas décroché le téléphone l'a angoissée à un tel point qu'elle a été mal un sacré temps.. depuis elle n'a jamais osé rappeler.. 
Alors on lui a donné le nouveau numéro, l'ai rassuré au sujet de mon papa, et elle le rappellera demain ! C'est mon père qui va être content ! 
On a tenté de le contacter cet après midi histoire de lui faire la surprise.. mais manque de chance personne ne répondait.. en contactant l'infirmière on a su qu'il était de nouveau totalement obsédé par les wc.. alors que le midi même il était rayonnant... 

Pour finir, une petite photo de mes nouvelles cannes qui feront dès demain matin, le bonheur de mon petit Jeff !

 

Commenter cet article

cocotine 24/10/2016 16:43

Comme quoi, il suffit de quelques incompréhensions pour que les relations familiales s'estompent.
Heureusement que vous avez fait le premier pas sinon, ta tante ne l'aurait peut-être jamais fait et serait restée dans l'ignorance pendant longtemps sur l'état de son frère.
L'éloignement et la méconnaissance de cette patho peuvent faire peur aux proches surtout quand les patients sont dans une mauvaise phase et rejettent tout le monde, ça peut être très mal vécu et angoissant surtout au téléphone.
Bises

Nous sommes sociaux !