Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une plume, des images, et des mots

Une plume, des images, et des mots

Blog d'une jeune aidante dont le père est atteint d'une maladie apparentée à Alzheimer, la Dégénérescence Fronto-temporale. Retrouvez-ici le quotidien de la maladie.


Des rêves agités...

Publié par Lou sur 21 Février 2017, 16:00pm

Catégories : #Autre

 

Lors du dernier groupe de parole, les différents sujets abordés ont fait remonter en moi, involontairement, des souvenirs douloureux...
C'est fou... tout s'est pourtant passé il y a un peu plus d'un an.. et tout reste "frais".
J'ai eu comme des flashs-back, repensant au départ de mon père fait dans la violence mais dans la nécessité absolue lorsque l'on a parlé de la décision de "placer" nos proches et comment présenter la chose...nous n'avons jamais pu lui expliquer et lui-même n'a pas conscience qu'il se trouve en EHPAD...Il pense toujours qu'il finira par rentrer.. et ça fait de la peine quand il nous exprime son désir de revoir le jardin, la maison, sa voiture, même s'il n'a pas conscience du temps qui passe, son vrai chez-lui lui manque.

 Et puis lorsque l'on a évoqué le thème de l'agressivité.. j'ai là aussi, revu les images où la violence verbale était omniprésente quotidiennement...

Depuis ce jour, il n'y a pas une nuit sans que mon père ne soit présent dans mes rêves.. parfois malade, parfois "normal", quelques fois agressif mais très légèrement, parfois adorable. 

Mais dans ces rêves qui ne sont plus les cauchemars que je connaissais auparavant, mon être est toujours sur le qui-vive, de peur de déclencher une crise comme avant.. 
Comme quoi le stress post-traumatique n'a pas encore prit la poudre d'escampette !

Le temps avait bien fait son effet pour se débarasser de ces horribles images. Alors je le laisserai à nouveau jouer son rôle, afin de faire disparaître les craintes pour laisser place à des rêves sereins avec mon papa.

Commenter cet article

Anna 28/02/2017 13:12

C'est peut être aussi la sortie de ton livre qui fait ressortir tous ces mauvais souvenirs. Tu as atteint ton objectif, celui de témoigner de ton expérience. C'est bien pour tous ceux qui te liront et qui pourront ainsi mieux comprendre cette maladie.

Lou 28/02/2017 19:44

Oui peut être :) Et aussi peut être avec la dégradation du moment..
Enfin... je ne l'ai pas encore relu depuis qu'il est en vrai format..
Et puis l'objectif n'est pas encore totalement atteint, reste le loooong démarchage des maisons d'éditions, mais on y croit ! :D

Christine 25/02/2017 21:33

Hélas! Les grandes souffrances ne s'effacent jamais ou presque, le subconscient ne s'en débarrasse pas.....tu es si jeune...un jour peut-être les bons souvenirs prendront le pas sur les mauvais ! Souviens toi seulement que ton père t'aimait, t'aime et t'aimera tjrs. Bisous jolie Louise.

Nous sommes sociaux !