Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une plume, des images, et des mots

Une plume, des images, et des mots

Blog d'une jeune aidante dont le père est atteint d'une maladie apparentée à Alzheimer, la Dégénérescence Fronto-temporale. Retrouvez-ici le quotidien de la maladie.


Il n'y a plus un jour...

Publié par Lou sur 1 Avril 2017, 16:25pm

Catégories : #Fluctuations, #Pathologie, #Diffucultés, #quotidien, #chanson

La semaine dernière, lorsqu'on a accompagné mon père en salle à manger (et ça n'a pas été une mince affaire...), il a réclamer à l'infirmière ses médicaments. Elle lui a alors répondu qu'il n'y en avait plus le midi. 
Le médecin croisé un peu plus tard, nous a dit qu'elle avait réduit le traitement, d'un côté je me suis dis : Chouette alors ! Moins de chimie dans l'organisme de mon père ! 
Et puis aujourd'hui je me dis :  Pourquoi avoir fait ça ?! 
Il est vraiment temps que l'on prenne rendez-vous avec le médecin...  si ça continue, il faudra de nouveau retourner dans cette clinique spécialisée et faire des centaines de kilomètres chaque week-end pour retrouver un traitement adéquat, alors que tout allait bien avant ce changement !... même si les phases d'absences étaient là, elle n'étaient pas si présentes...

Depuis ce changement de traitement plus rien ne va, 
Il n'y a plus une seule de nos visites où nous voyions mon père "bien"
Plus une seule visite où nous puissions discuter avec lui.
Plus une seule visite où nous puissions jouer avec lui.
Plus un seul bon moment...
Les médicaments sont réduits, la maladie en profite..
Et le personnel continue de ne pas voir le changement qui s'opère... mais pourquoi ?
Lorsque nous téléphonons, mon père nous répond une fois sur trois... et lorsqu'il nous répond.. il n'a aucune conversation, ne trouve plus les mots qui s'entremêlent dans sa tête... et ne nous répond que des "oui"... 

Même sa soeur qui l'appel trois fois par semaine à constaté sa dégradation... 

J'ai la rage après cette foutue maladie.. 
 

"Donc je roule, roule , roule, roule, roule Dans les rues de ma ville Larme à l’œil, la boule au ventre Je refais le monde avec des si Oui je roule, roule, roule, roule, roule Jusqu'au bout de la nuit J’accélère Majeur en l'air En insultant ta foutue maladie"

Commenter cet article

cocotine38 01/04/2017 19:46

Tu as raison, il est temps je pense d'avoir un RDV avec le médecin qui le suit et voir pour quelles raisons son traitement s'est autant allégé surtout si son état n'évolue pas bien.
Bises à toi.

Lou 05/04/2017 18:54

Oh oui.. j'ai vraiment hâte de ce futur rendez vous !

Nous sommes sociaux !